Crue de la Baïse du 13 juin 2018

Crue de la Baïse du 13 juin 2018

01/07/2018

13 juin 2018…une date à laquelle les habitants d’Os-Marsillon vont malheureusement se souvenir…

La commune a été très fortement touchée par une crue de la Baïse, sans précédent de mémoire d’hommes. De nombreux facteurs ont contribué largement à l’ampleur du phénomène comme la forte pluviosité depuis novembre 2017, la saturation des sols, la fonte des neiges, une marée haute à 16h qui par effet domino a ralenti la décrue, la suppression de fossés et végétations à plus grande échelle…Le réseau d’eaux pluviales était tellement saturé que des quartiers se sont retrouvés inondés par les bouches d’évacuation.

Comme toujours, dans ces situations difficiles, un énorme élan de solidarité entre les habitants a permis de protéger au mieux les habitations et biens de chacun avec la collaboration active  d’une équipe de la CCLO exclusivement rattachée à la commune. Nous remercions également les services des pompiers et de gendarmerie pour leur soutien. L’entraide était aussi de mise au lendemain de la crue pour le nettoyage des habitations et des bâtiments communaux.

La Mairie a bien évidemment déposé une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle auprès de la Préfecture ce qui constitue un élément important à mentionner aux organismes d’assurances. Depuis la distribution du bulletin municipal le 29 juin, nous avons reçu la date de réunion de la commission interministérielle chargée de statuer: notre dossier sera examiné le 03 juillet 2018. Nous vous tiendrons bien sûr informés.

Au lendemain de la crue, l’heure est au bilan:

  • La digue de protection a bien tenu son rôle;
  • 42 maisons touchées dont une dizaine inondées;
  • L’école et la salle polyvalente ont été inondées: des travaux de peinture et de menuiserie sont à prévoir;
  • Le Carrefour Market a perdu une quantité importante de denrées alimentaires;
  • Les berges de la Baïse ont été ravinées à plusieurs endroits;
  • Le Gave est également sorti de son lit: il a endommagé les berges et bougé des enrochements;
  • Des enrochements sont partis sous le pont de la Baïse;
  • Le chemin de la Saligue Grosse a aussi été raviné;
  • La passerelle du Luzoué s’est affaissée car les enrochements ont été emportés par la crue: la passerelle est donc inutilisable en l’état;
  • Une remise en état du terrain de pétanque est à prévoir.

 

 

 

Pas de commentaire

Sorry, the comment form is closed at this time.